slider-pierre-bellon

Pierre Bellon, fondateur et Président d’Honneur de Sodexo, préface le livre Leadership Humaniste et témoigne

Lire la préface de Pierre Bellon :

livre-lh

 

 

Ce livre que je vous incite à lire, a été écrit par une chef d’entreprise qui a milité en 2000 dans un club APM (Association pour le Management) puis qui a fondé un club APM à Aubervilliers dont le nom est ‘’ Leadership Humaniste® ‘’.

Je trouve dans ce livre certains principes fondamentaux qui ont fait la réussite de l’APM et qui expliquent aussi l’extraordinaire croissance de Sodexo créée en 1966 à Marseille.

Qu’est-ce que l’APM ? 

C’est une association que nous avons créée en 1987 avec quelques patrons iconoclastes. Nous sommes des dirigeants dont le but exclusif est de se perfectionner dans nos missions de chef d’entreprise et par des échanges avec nos pairs pour évoquer ensemble nos erreurs et nos réussites. Notre vocation c’est le progrès de l’entreprise par le progrès du dirigeant. La cellule de base de l’APM, c’est le club où se réunissent une vingtaine de dirigeants d’entreprises une fois par mois pendant une journée pour échanger entre eux en toute liberté sur leurs échecs et leurs réussites, dans un climat très convivial.

Aujourd’hui nous sommes 6 700 dirigeants, 340 clubs, dans 20 pays, 350 experts.

Qu’est-ce que Sodexo ? 

J’ai créé Sodexo en 1966 à Marseille, qui partant de rien est devenue une grande entreprise internationale, leader mondial des services de qualité de vie, qui emploie 430 000 personnes dans 80 pays, qui sert 75 millions de consommateurs dans le monde par jour et qui est devenue le premier employeur français dans le monde.

Je citerai certains passages de ce livre qui ont retenu toute mon attention et devraient inspirer tous les entrepreneurs.

Tous les problèmes que connait la planète sont des problèmes engendrés par les humains.

« L’un des signes de la mutation extraordinaire que nous vivons, c’est l’éveil des consciences qui est partout. »

« Tous les individus, tous les pays, toutes les cultures, tous les systèmes, qu’ils soient politiques, familiaux, religieux, d’entreprises, de gouvernance, associatifs, syndicats etc… tous sont concernés par un éveil de la conscience planétaire. »

« Dans notre nouveau monde, l’équilibre se rétablit. L’immatériel prévaut et gouverne le matériel : l’esprit sur le corps, la création sur la matière, la réhabilitation du lien, une spiritualité laïque. »

« Dans notre nouveau monde nos esprits sont de retour et se manifestent sans crainte : idées, création, intuition, émotion, ouverture, accueil, réceptivité, désirs, compréhension, compassion, motivation, joie, aide, communion. Là est notre force interne. »

« Notre nature fondamentale est bonne, bleue infiniment bleue, ce que l’on appelle notre face d’ombre, ne sont que des nuages qui traversent nos vies. »

« La conscience de soi nous offre la confiance en soi et notre dignité. »

« Dans le monde de la conscience de soi, nous savons qu’elle est notre raison d’être, notre vocation, ce qui nous anime. Il nous faut découvrir notre responsabilité universelle des uns envers les autres. De même chaque entreprise a une raison d’être, celle qui n’en a pas est destinée à disparaître. »

« Pour passer dans le nouveau monde, il va nous falloir apprendre à aimer, aimer veut dire être libre, il nous faudra apprendre à être libre, pour que le monde soit meilleur. »

« Pour qu’il y ait progression le chemin commence par soi-même. »

« Ceci est vrai pour une personne, mais c’est aussi vrai pour une entrepris. Une entreprise a une vocation, une raison d’être, qu’elle doit faire émerger et exprimer en cohérence dans le monde »

« Ainsi qu’elle soit grande ou petite, nationale ou internationale, que ce soit l’auto-entrepreneur, l’artisan de quartier ou la société anonyme, les entreprises ont un rôle fondamental  à jouer au service de l’humanité. »

« Est humaniste, celle ou celui qui est conscient qu’il n’y aucune autre possibilité de transformer nos sociétés et notre monde sans transformation préalable de nous-mêmes en tant qu’individu dans nos vie. »

« Etre humaniste n’est pas forcément être dans le social ou l’humanitaire, mais c’est être et agir pour le progrès des individus. »

« Etre humaniste n’a rien à voir avec la profession exercée mais avec le degré d’éveil et de conscience avec lequel vous l’exercez. L’enjeu humaniste est mondial car l’humanité constitue un seul et même corps où nous sommes tous interdépendants. »

« Les problèmes des uns deviennent vite les problèmes des autres : crises financières, climatiques, économiques, politiques, religieuses. »

« Ces crises sont surmontables mais sont autant d’appels à nous réveiller, à sortir de notre profonde léthargie et de notre indignité. »

Dans mon bureau, il y a un tableau de Ben qui dit ‘’ Quelle crise ? il n’y a pas de crise ‘’. J’en suis convaincu, il y a eu par exemple en 2008 une grave crise financière due aux subprimes et à la titrisation qui a aggravé le chômage,  ruiné les petits épargnants, enrichi les brokers. Ce n’était pas une crise financière mais une crise de moralité.

« L’ambition essentielle d’une dirigeante ou d’un dirigeant est de faire grandir les hommes et les femmes dont il ou elle a la responsabilité. »

C’est exactement l’ambition que se sont fixé l’APM et Sodexo.

« Nous avons besoin de leaders humanistes à tous les niveaux pour emmener tout le monde, le leadership n’est pas ce que vous faites mais ce que les autres font en réponse à vous. »

« Si personne ne vous suit vous n’êtes pas réellement un leader. »

« Un leader est effectivement celle ou celui derrière laquelle ou lequel on se met en marche avec enthousiasme. Un leader n’est pas celui qui est assis en haut d’une pyramide, un leader est devant et il conduit car il sait où il va. »

« Un leader est une personne qui est confortable avec l’incertitude, il vit avec, l’a apprivoisé car il sait où il veut aller et il sait qu’il va apprendre en marchant. Il aime l’aventure,  le courage est dans sa nature. »

« Mais attention encore faut-il que le leader entraîne les autres dans la bonne direction : cette direction qui est celle d’un Leadership Humaniste. »

Le monde est aujourd’hui rempli de leaders animés des intentions les plus néfastes. Corruption, enrichissement personnel, ego surdimensionnés, chefs mafieux, caïds de banlieues ou barbares religieux etc…  Contre eux ensemble, il nous faut nous battre.

Et le seul moyen de combattre durablement l’obscurité est d’intensifier partout la lumière, en nous, autour de nous, individuellement et collectivement.

Etre un Leader Humaniste c’est devenir conscient que le meilleur moyen de transformer nos entreprises, nos sociétés et notre monde c’est au préalable de se transformer soi-même.

Ce sont ces leaders-là, hommes et femmes, qu’il faut choisir, suivre et devenir.

Pierre BELLON

Fondateur de l’APM & de SODEXO

Président d’Honneur de SODEXO

livre-lh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>